Communiqué du Grand Maître National de la Fédération belge du DROIT HUMAIN.

Samuel Paty

Plus que d’avoir une pensée pour Monsieur Samuel PATY, victime de cet attentat innommable, nous sommes scandalisés par cet assassinat. Ce professeur qui illustrait son cours au sujet de la liberté d‘expression avec des caricatures, a été tué parce qu’il exerçait son métier.

Ce métier qui construit l’esprit critique de ses apprenants, qui élargit leurs connaissances, qui les prépare à prendre leurs responsabilités à devenir des citoyens de demain, risque-t-il de perdre son essence ?

Nous sommes atteints dans ce qui nous tient le plus à cœur : la liberté de conscience et son droit à la liberté d’expression.

Si nous voulons travailler au Progrès de l’humanité, il nous faut soutenir les enseignants. Si nous voulons garantir notre démocratie, il nous faut lutter pour un enseignement respectueux de nos valeurs essentielles.

Méfions-nous de l’utilisation des réseaux sociaux sans vérifier les informations qui nous parviennent.

Refusons ces amalgames entre intégristes dominés par la haine et la religion musulmane.

Restons vigilants en cette période où la peur règne en maître, cette peur qui engendre le repli sur soi, le rejet de l’autre.

Nous avons la chance de vivre dans la diversité, restons à l’écoute de l’autre afin de vivre dans l’harmonie.

 « Je ne partage pas vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer » de Evelyn Béatrice Hall faussement attribuée à Voltaire.

 

 
Alix Bruwier
Grand Maître National de la Fédération belge du DROIT HUMAIN

10/06/2020